Articles par :

Marion Aburto

600 450 Marion Aburto

Seniors : trois placements pour se procurer des revenus

Les Echos Patrimoine – 16 mars 2018 – Interview de Guillaume Lucchini.

[Article] Se préparer des revenus complémentaires la retraite venue est un leitmotiv pour tous les épargnants avisés. Voici trois solutions envisageables.

 

Télécharger (PDF, 572KB)

600 450 Marion Aburto

Scala Patrimoine lance une offre de stratégie philanthropique patrimoniale

Distrib Invest – 12 mars 2018 – Communication Scala Patrimoine.

[Article] Le cabinet Scala Patrimoine vient d’annoncer le lancement de “Scala Mécénat”, un département proposant aux clients des CGP d’intégrer à leur stratégie patrimoniale globale la création et la gestion de structures philanthropiques.

 

Télécharger (PDF, 437KB)

600 450 Marion Aburto

Guillaume Lucchini s’associe à Francis Charhon pour créer Scala Mécénat

Profession CGP – 16 mars 2018 – Communication Scala Patrimoine.

[Article] Récent lauréat du Prix de l’initiative organisé par Profession CGP en partenariat avec la société de gestion de portefeuille Schroders, le cabinet Scala Patrimoine vient d’officialiser la création de Scala Mécénat.

 

Télécharger (PDF, 440KB)

600 450 Marion Aburto

Francis Charhon devient Directeur général de Scala Mécénat

Carenews.com – 19 mars 2018 – Communication Scala Patrimoine.


[Article] Ancien directeur général de la Fondation de France, ancien président de Médecins Sans Frontières, Francis Charhon vient de prendre la direction de Scala Mécénat (département philanthropie du cabinet de gestion de patrimoine Scala).

Télécharger (PDF, 359KB)

600 450 Marion Aburto

“Scala Mécénat” associe la philanthropie à la gestion patrimoniale

Boursier.com – 12 mars 2018 – Communication Scala Patrimoine.

[Article] C’est une première pour la philanthropie personnelle et le mécénat d’entreprise…
Le cabinet Scala Patrimoine propose à ses clients d’intégrer à leur stratégie patrimoniale globale la création et la gestion de structures philanthropiques.

Télécharger (PDF, 261KB)

600 450 Marion Aburto

Scala Patrimoine créé un département dédié à la philanthropie

Magazine-decideurs.com – 12 mars 2018 – Communication Scala Patrimoine.

[Article] Le cabinet de gestion de patrimoine indépendant Scala Patrimoine annonce la création de Scala Mécénat, un département entièrement dédié à la philanthropie.

 

Télécharger (PDF, 280KB)

600 450 Marion Aburto

Le nouveau site Internet est en ligne

Dans un style épuré et haut de gamme, le nouveau site Internet a vocation à refléter l’identité du cabinet et son développement autour de quatre départements experts.

« Les enjeux du digital comptent parmi nos principales préoccupations. C’est dans ce contexte d’ailleurs que j’ai souhaité recruter une chargée de communication, dont la première mission fût de travailler sur la refonte de notre site Internet www.scala-patrimoine.fr pour le premier trimestre de l’année 2018.
Nous sommes en veille permanente et publions chaque semaine des articles pointus sur nos activités et l’actualité de notre profession, dont nous souhaitons faire bénéficier les internautes le plus largement possible », Guillaume Lucchini, associé fondateur et CEO de Scala Patrimoine.

De l’élaboration de leur stratégie patrimoniale à la recherche de produits d’investissement, de l’évaluation des risques à l’accompagnement juridique et fiscal de leurs placements, l’équipe du cabinet assure un accompagnement sur-mesure de ses clients au travers de quatre départements experts, dont les missions et réalisations sont détaillées dans le nouveau site Internet :

  • Scala Patrimoine : spécialisé dans l’ingénierie patrimoniale privée et professionnelle ;
  • Scala Mécénat : dédié à la mise en œuvre d’actions philanthropiques privées et de politiques de mécénat d’entreprise ;
  • Scala Financement : consacré à la recherche de financement sur-mesure pour tous types de projets ;
  • Scala Sport : expert dans l’accompagnement de profils « carrières courtes ».

Les internautes sont également invités à découvrir la composition de l’équipe du cabinet, sous un format plus dynamique.
Les productions écrites (articles, retombées presse, Livres Blancs et autres publications) sont quant à elles à l’honneur dans une rubrique dédiée.
Chaque contenu peut être filtré en fonction de sa catégorie – qu’il s’agisse d’une actualité du cabinet ou d’une analyse pointue rédigée par un conseiller de l’un des quatre départements – et ensuite partagé sur les réseaux sociaux ou par mail.
La valeur ajoutée de Scala Patrimoine est également d’offrir la possibilité à ses clients de se connecter avec leur propre espace personnel.
Chaque client y retrouve ainsi l’ensemble des données relatives à son dossier : ses coordonnées, l’intégralité de ses portefeuilles (tout assureur et toute banque dépositaire confondus), lui permettant ainsi de visualiser la totalité de ses comptes chez Scala Patrimoine sur une seule page.

Avec la mise en place de la signature électronique au 1er janvier de cette année, Scala Patrimoine aborde 2018 avec un fort volet digital.

600 450 Marion Aburto

Scala Patrimoine s’associe à l’événement “Masters des Champions”

En veille permanente des enjeux actuels, le cabinet se consacre notamment au développement de son département Scala Sport, dédié à l’élaboration, la mise en œuvre et le suivi de la stratégie patrimoniale des sportifs de haut niveau sur le long terme.
C’est dans ce contexte que le cabinet s’associe en 2018 avec un événement sportif exclusif, créé par le pilote automobile Bernard Béguin et dédié depuis 23 ans aux champions français, toutes disciplines confondues.

 « C’est un honneur, à titre personnel et professionnel, de travailler avec Bernard Béguin, ancien pilote automobile, au regard de sa carrière sportive et de son parcours professionnel au sein des plus hautes instances du sport automobile français.
D’une première rencontre par l’entremise de notre chargée de communication Marion Aburto, qui l’a côtoyé dans le cadre de leurs précédentes fonctions respectives au sein de la Fédération Française du Sport Automobile, est née une véritable relation de confiance.
Nos discussions autour de nos passions communes que sont le sport automobile et le golf, ont rapidement fait germer l’idée d’une association dans le cadre du Masters des Champions », Guillaume Lucchini, Associé fondateur et CEO de Scala Patrimoine.
« En effet, notre cabinet accompagne des sportifs de haut niveau tout au long de leur carrière dans leur gestion patrimoniale. Nous associer avec un tel événement permet à notre département sport de poursuivre ses actions de sensibilisation aux enjeux de la reconversion professionnelle et de son anticipation, en étant cette fois-ci directement au contact des sportifs ».

 « Lorsque j’ai créé le Masters des Champions en 1996, par amour du sport et du golf, je n’aurais jamais imaginé que 23 ans plus tard je serai toujours aux commandes d’un tournoi réunissant chaque année une quarantaine de sportifs de haut niveau. Au fil des ans, le Masters des Champions a gagné ses lettres de noblesse », Bernard Béguin, créateur et organisateur du Masters des Champions – 4 fois Champion de France des Rallyes et Vice-Champion d’Europe des Rallyes.

« J’avais souhaité donner un nouvel élan à l’événement en 2017, en l’organisant avec l’aval du Maire de Saint-Tropez sur le magnifique parcours Golf Club de Saint-Tropez et dans le cadre prestigieux qu’offre cette Ville.
Ma récente rencontre avec Guillaume Lucchini conduisant à l’association avec le cabinet Scala Patrimoine va me permettre en 2018 de renforcer cette dynamique en élargissant notamment le champ des grands champions présents au départ ».

À propos de Scala Sport

Fondé en 2014 par Guillaume Lucchini (lauréat du Trophée de la Gestion de Patrimoine 2014), le cabinet Scala Patrimoine accompagne dans la durée les familles, les entrepreneurs et professions libérales, ainsi que les sportifs de haut niveau, dans la structuration et la gestion de leur patrimoine personnel et professionnel, en France comme à l’étranger.
Classé « Excellent » dans son domaine par le magazine Décideurs depuis 2015 et vainqueur du Prix de l’Initiative Profession CGP 2017, le cabinet intervient à chaque étape de la gestion du patrimoine de ses clients, du développement, à la transmission, en passant par l’organisation de ce dernier.

De l’élaboration de leur stratégie patrimoniale à la recherche de produits d’investissement, de l’évaluation des risques à l’accompagnement juridique et fiscal de leurs placements, l’équipe de Scala Patrimoine assure un accompagnement sur-mesure au travers de quatre départements experts :

  • Scala Patrimoine : spécialisé dans l’ingénierie patrimoniale privée et professionnelle ;
  • Scala Mécénat : dédié à la mise en œuvre d’actions philanthropiques privées et de politiques de mécénat d’entreprise ;
  • Scala Financement : consacré à la recherche de financement sur-mesure pour tous types de projets ;
  • Scala Sport : expert dans l’accompagnement de profils « carrières courtes ».

Scala Sport accompagne les sportifs de haut niveau dans l’élaboration, la mise en œuvre et le suivi de leur stratégie patrimoniale sur le long terme.
Experts du droit du sport et de la fiscalité, Guillaume Lucchini et Maxime Marcelli conseillent ainsi les sportifs à chaque moment clé de leur carrière sportive et travaille en synergie avec leur entourage professionnel et personnel les conseillant déjà sur le plan sportif, juridique et/ou fiscal.
Couplée à l’expertise des trois départements du cabinet, l’intervention de Scala Sport leur permet d’accéder à un accompagnement sur-mesure pour préparer leur reconversion professionnelle et préserver leur patrimoine personnel : ingénierie patrimoniale, recherche exclusive de financements, et accompagnement philanthropique.

À propos du Masters des Champions

Ce tournoi de golf fut créé en 1996 par Bernard Béguin, pilote automobile quadruple Champion de France des Rallyes et Vice-Champion d’Europe des Rallyes.
Manifestation de prestige réunissant de nombreux sportifs de haut niveau, le Masters des Champions est devenu au fil des éditions un rendez-vous golfique exclusif incontournable ; les grands noms du sport, venus d’horizons sportifs différents et adeptes du golf s’y affrontant en toute convivialité.
Cette compétition de golf se déroule sur trois jours et s’adresse, sur invitation uniquement, à des sportifs issus de toutes les disciplines, ayant été au moins une fois champion national.
Au sein de la même compétition concourent les partenaires et leurs invités.
Y participent régulièrement : Jérôme ALONZO, Alain BOGHOSSIAN, Christophe DUGARRY, David GINOLA (football) ; Richard ASTRE, Abdelatif BENAZZI (rugby) ; Sébastien AMIEZ, Léo LACROIX, Annie FAMOSE, Florence MASNADA, Guy PERILLAT (ski) ; Gérard LARROUSSE, Jean RAGNOTTI, Bruno SABY (automobile) ; Jean-Paul LOTH, Guillaume RAOUX, Mansour BAHRAMI (tennis) ; Guy DRUT,  Philippe HOUVION (athlétisme) ; Laura FLESSEL (escrime) ; Philippe CANDELORO (patinage artistique) ; Christophe PINNA (karaté).

Le Masters des Champions est organisé depuis 2017 au Golf Club de Saint-Tropez et s’y tiendra cette année les 21, 22 et 23 septembre 2018.

Téléchargez la plaquette officielle de l’événement :

GDE Erreur: Erreur lors de la récupération du fichier - si nécessaire, arrêtez la vérification d'erreurs (404:Not Found)

 

600 450 Marion Aburto

Scala Patrimoine crée un nouveau département dédié à la philanthropie

À l’écoute permanente des besoins de ses clients et des enjeux actuels, le cabinet Scala Patrimoine accompagnera dorénavant les particuliers, les familles et les entreprises dans la création et la gestion de structures philanthropiques.
Une prestation de services inédite, intégrée au conseil en gestion de patrimoine sur-mesure du cabinet et portée par une équipe d’experts, au premier rang desquels figure Francis Charhon, ancien Directeur général de la Fondation de France.

« C’est un honneur, à titre personnel et professionnel, de m’associer avec Francis Charhon, dont la légitimité, la compétence et l’expertise ne sont plus à démontrer.
Son arrivée à mes côtés au poste de Directeur général de Scala Mécénat nous permettra de faire bénéficier à nos clients d’un accompagnement toujours plus haut de gamme et diversifié et incitera mes collaborateurs à s’ouvrir à l’univers de la philanthropie », Guillaume Lucchini, Associé fondateur et CEO de Scala Patrimoine.

« Toute ma carrière est liée à la philanthropie. Ma rencontre avec Guillaume Lucchini m’entraîne dans une nouvelle aventure, que je suis ravi de partager avec les équipes du cabinet Scala Patrimoine.
La philanthropie est aujourd’hui essentielle car elle apporte une véritable innovation dans la prise en charge du bien commun. L’environnement juridique et fiscal actuel y est très favorable.
Notre motivation est d’apporter compétences, qualité, professionnalisme pour servir l’ambition des clients qui veulent donner du sens à leur stratégie patrimoniale », Francis Charhon, Directeur général de Scala Mécénat.

 À propos de Scala Mécénat

Les experts de Scala Mécénat accompagnent les particuliers, les familles et les entreprises dans leur stratégie de mécénat, dans la création de structures philanthropiques, leur suivi et leur gestion.
En effet, un projet philanthropique peut s’intégrer à une stratégie patrimoniale, successorale, familiale ou entrepreneuriale plus large. Pour réussir, il doit faire l’objet d’un accompagnement professionnel afin de sélectionner les meilleurs projets et partenaires, sécuriser les actions des philanthropes et pérenniser leur engagement, dans un cadre juridique et fiscal adapté à leurs moyens et à leurs besoins.
Dans un contexte actuel où peu d’acteurs indépendants en conseil en philanthropie existent, Scala Mécénat se positionne comme le seul conseil habilité à gérer simultanément les problématiques patrimoniales, philanthropiques et financières, de manière totalement indépendante.

À propos de Francis Charhon

Diplômé de la Faculté de médecine de Paris en 1973 et d’un certificat d’études spéciales en anesthésie-réanimation, Francis Charhon exerce durant cinq ans à l’hôpital de Poissy.
Administrateur de Médecins sans Frontières à partir de 1976, il en devient Président de 1980 à 1982, puis Directeur général de 1982 à 1991.
En parallèle, Francis Charhon crée et préside de 1986 à 1992 le Centre de recherche en épidémiologie et santé internationale, dont il demeure aujourd’hui Président d’honneur.

Il s’engage durant 20 ans dans l’« European Foundation Center ».
Directeur général de la Fondation de France de 1992 à 2016, il permet à cette dernière de devenir le premier réseau philanthropique français. Dans ce contexte, il crée et préside le bureau de représentation basé à New York « Friends of Fondation de France ».
Francis Charhon crée l’organisme France Générosités en 1996 et en devient Vice-Président, jusqu’en 2016.
Initiateur du Centre Français des Fonds et Fondations en 2002, il le préside jusqu’en 2015 et en devient Président d’honneur en 2016.
Il a créé la Fondation Médecins sans Frontières et en redevient le vice-président en juin 2016.
En 2017, sa rencontre avec Guillaume Lucchini donne lieu à une nouvelle collaboration et à la création d’un nouveau département au sein du cabinet, dont il devient Directeur général : Scala Mécénat.

À propos de Scala Patrimoine

Fondé en 2014 par Guillaume Lucchini (lauréat du Trophée de la Gestion de Patrimoine 2014), le cabinet Scala Patrimoine accompagne dans la durée les familles, les entrepreneurs et professions libérales, ainsi que les sportifs de haut niveau, dans la structuration et la gestion de leur patrimoine personnel et professionnel, en France comme à l’étranger.
Classé « Excellent » dans son domaine par le magazine Décideurs depuis 2015 et lauréat du Prix de l’Initiative Profession CGP 2017, le cabinet intervient à chaque étape de la gestion du patrimoine de ses clients, du développement, à la transmission, en passant par l’organisation de ce dernier.

De l’élaboration de leur stratégie patrimoniale à la recherche de produits d’investissement, de l’évaluation des risques à l’accompagnement juridique et fiscal de leurs placements, l’équipe de Scala Patrimoine assure un accompagnement sur-mesure au travers de quatre départements experts :

  • Scala Patrimoine : spécialisé dans l’ingénierie patrimoniale privée et professionnelle ;
  • Scala Mécénat : dédié à la mise en œuvre d’actions philanthropiques privées et de politiques de mécénat d’entreprise ;
  • Scala Sport : expert dans l’accompagnement de profils « carrières courtes » ;
  • Scala Financement : consacré à la recherche de financement sur-mesure pour tous types de projets.
600 450 Marion Aburto

Fonds de dotation : un outil de mécénat pour les collectivités territoriales

Confrontées depuis plusieurs années à une baisse régulière des financements publics dont elles disposent, les collectivités territoriales sont de plus en plus nombreuses à utiliser la possibilité qui leur est offerte de faire appel au mécénat privé, soit directement, soit par le biais de fonds de dotation créés par elles.

Les villes de Paris, Cannes ou Montreuil ou la Région Poitou-Charentes, pour ne citer qu’elles, se sont déjà dotées d’un fonds de dotation destiné à susciter la générosité privée des particuliers et des entreprises locales autour de projets locaux d’intérêt général.

Cette formule présente de nombreux avantages :

  • le fonds de dotation, qui bénéficie d’une grande souplesse de création et de fonctionnement, ne nécessite aucune mise de fonds de la part de la collectivité locale fondatrice, la loi interdisant à ces collectivités d’apporter des fonds publics à un fonds de dotation, sauf autorisation ministérielle spécifique. Seule une dotation minimale de 15 000 euros doit être apportées par les co-fondateurs, particuliers ou entreprises ;
  • il permet de fédérer les acteurs locaux, particuliers et entreprises, autour d’une cause ou d’un projet commun sur un territoire déterminé ;
  • la collectivité territoriale fondatrice ou co-fondatrice peut participer au conseil d’administration du fonds de dotation, conservant ainsi une certaine maitrise des organismes ou projets financés.

Pour autant, ces avantages ne doivent pas faire oublier à la collectivité territoriale fondatrice les quelques précautions ou contraintes qu’impose l’insertion d’une structure de droit privé dans la mise en œuvre d’actions relevant des politiques publiques menées par elle.

  • La collectivité territoriale doit tout d’abord être attentive à la rédaction de l’objet du fonds de dotation qu’elle créée et à la nature des projets ou organismes que ce dernier sera amené à soutenir. En effet, le fonds de dotation doit nécessairement mener ou financer des actions d’intérêt général, cette notion devant s’entendre de celle qui a été fixée par la doctrine de l’administration fiscale. L’intérêt général poursuivi par le fonds de dotation ne correspond donc pas nécessairement à l’ensemble des champs couverts par les politiques publiques menées par la collectivité territoriale fondatrice C’est ainsi par exemple que le soutien à des activités économiques n’est pas considéré comme répondant à l’un des caractères de l’intérêt général selon la définition fiscale de ce terme. De même, le fonds de dotation ne peut pas fonctionner au profit d’un cercle restreint de bénéficiaires.
  • La collectivité territoriale doit disposer de quelques sièges dans le conseil d’administration du fonds de dotation, sans pour autant y avoir une présence majoritaire. Elle peut ainsi veiller à ce que les projets ou organismes soutenus par le fonds de dotation répondent à de réels besoins locaux ou bénéficient à l’ensemble de la collectivité et de ses administrés, et ne correspondent pas aux seuls besoins ou souhaits des co-fondateurs ou des donateurs et mécènes du fonds de dotation.
  • Si l’octroi par le fonds de dotation de contreparties à ses mécènes est admis, celles-ci ne peuvent l’être que dans des limites posées par l’administration fiscale (ratio minimal de 1 à 4 entre le montant du don et la valeur des contreparties accordées, et plafond de 65 euros dans le cas de donateurs personnes physiques). La tentation pourrait être grande de contourner ces limites en faisant octroyer aux mécènes certains avantages complémentaires par la collectivité territoriale fondatrice sous des formes diverses. Mais de telles pratiques pourraient se heurter aux règles pénales qui sanctionnent en particulier les faits de trafic d’influence ou de favoritisme. L’élaboration par le conseil d’administration du fonds de dotation d’une charte éthique, communiquée à l’ensemble de ses mécènes, de ses administrateurs, de ses salariés et de ses prestataires serait une démarche vertueuse, tendant à monter le souhaite de transparence et de probité des administrateurs du fonds de dotation et des élus locaux qui en ont été à l’initiative.
  • Le conseil d’administration du fonds de dotation doit enfin être attentif aux engagements pluriannuels qu’il prend, notamment dans les périodes pré-électorales. En cas de changement de majorité, les nouveaux élus pourraient décider de se retirer du fonds de dotation. Le fonds de dotation ne serait pas dissous pour autant, et continuerait à être tenu aux actions déjà engagées. Cependant, son objet social pourrait ne plus être justifié car n’étant plus en adéquation avec les nouvelles orientations de la collectivité.  Cette situation pourrait avoir pour effet de faire perdre au fonds de dotation une partie de ses financements.
  • La prudence recommande enfin que le fonds de dotation fonctionne selon un mode de comptabilité en engagements, et ne promette aucune subvention dont les fonds ne sont pas déjà en sa possession au moment où il s’y engage. A défaut, en cas de baisse de ses ressources, le fonds de dotation pourrait se trouver en situation de ne plus pouvoir respecter ses engagements faute de les avoir provisionnés par avance, entrainant le risque de mise en cause de sa responsabilité et de celle de ses administrateurs.

Le fonds de dotation s’avère ainsi un outil innovant pour susciter l’aide privée pour le développement d’initiatives d’intérêt général par les collectivités publiques. Il doit cependant être manié avec précaution, dans un souci de bonne gouvernance, de transparence et d’éthique.  A défaut, l’attrait lié à sa nouveauté risquerait d’être remplacé par une défiance des mécènes et des donateurs, entraînant le tarissement des ressources financières issus du mécénat tant pour le fonds que pour la collectivité territoriale qui en a été à l’origine.